Boulettes de soja aux noix et aux épices indiennes

Posted on Oct 9, 2018 in RECETTES

Boulettes indiennes au soja et aux noix

Mes boulettes indiennes au soja et aux noix

C’est la première fois que j’utilise des protéines de soja pour préparer des boulettes végétales et le résultat est très satisfaisant, surtout avec des épices indiennes bien parfumées. Je vous en dis davantage sur les protéines de soja texturées en fin d’article mais maintenant, je vous livre ma recette… Temps de préparation : 45 minutes

Pour 4 personnes ( environ 20 boulettes)

  • 100 grammes de protéines de soja texturées bio en granulés
  • 400 ml de bouillon de légumes bio
  • 50 grammes de cerneaux de noix
  • 2 cuillères à soupe de Tahini
  • 200 grammes de patate douce
  • 3 gousses d’ail dégermées
  • 1 oignon rouge moyen ciselé
  • 4 branches de persil frais ciselé
  • le jus d’1/2 citron vert
  • 1 cuillère à soupe de garam masala
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 1 cuillère à thé de cumin en poudre (facultatif)
  • 1 cuillère à soupe d’amidon de maïs
  • fleur de sel, poivre noir
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco ou autre huile neutre
  • huile de friture
  • Pour la sauce : lait de coco (100 ml) , crème végétale de coco  (100 ml), 1 c. à café de moutarde, 3 pincées de curcuma.
 

Préparatifs

Avant de commencer la recette, il est conseillé de faire tremper les cerneaux de noix pendant 4 heures afin de les rendre plus digestes. Pour cela, après les avoir rincés, il suffit de les laisser tremper dans un bol d’eau fraîche puis de les rincer de nouveau et de les égoutter avant utilisation. J’ai utilisé mon garam masala maison ( cliquez pour la recettes !)

Préparation

1.Préparer le bouillon avec 1 cube pour bouillon de  légumes dilué dans l’eau bouillante. Faire tremper les granulés de soja dans un saladier en les recouvrant de bouillon pendant 10 à 15 minutes. Puis égoutter en pressant les granulés pour en extraire le maximum d’eau. 2.Éplucher la patate douce, la couper en cubes et la faire cuire à la vapeur ou dans très peu d’eau ( 12-13 minutes). 3.Dans une petite poêle, faire revenir l’oignon et l’ail dans l’huile en ajoutant 2 cuillères à soupe d’eau chaude au bout de quelques minutes. Laisser cuire 5 minutes. Réserver. 4.Dans le bol du mixeur, verser les cubes de patate douce, le jus de citron, l’oignon et l’ail, le persil et les noix, pulser. Ajouter les épices, le tahini, le sel et le poivre ainsi que l’amidon de maïs puis pulser pour intégrer les granulés de soja réhydratés. Il faut obtenir une consistance assez compacte pour pouvoir former les boulettes. Modeler les boulettes et les réserver au frais au moins 30 minutes.

Cuisson des boulettes

Méthode 1 : À la poêle Faire frire les boulettes dans un peu d’huile de friture en les retournant pour les faire dorer de chaque côté. Méthode 2 : Au four Préchauffer le four à 170ºC en chaleur tournante ou à 180º en chaleur traditionnelle. Huiler une feuille de papier de cuisson et y déposer les boulettes. Avec un pinceau, badigeonner légèrement les boulettes. Les faire cuire 12 minutes en les retournant à mi-cuisson.  

Présentation et accompagnements

Assiette de boulettes indiennes au soja, riz basmati et dhal de lentilles corail

Assiette de boulettes indiennes au soja, riz basmati et dhal de lentilles corail

J’ai servi mes boulettes avec du riz basmati, un dhal de lentilles corail au lait de coco et j’ai préparé un bol de sauce avec le lait de coco, la sauce végétale, la moutarde et le curcuma, en fouettant le tout.

Les protéines de soja

Granulés de protéines de soja texturées

Granulés de protéines de soja texturées

Les protéines de soja texturées sont des protéines alimentaires, fabriquées à partir de la farine de soja. L’huile contenue dans le soja en a été totalement extraite et elles sont déshydratées. On en trouve sous différentes formes, en flocons, en petits ou en gros morceaux.

J’ai choisi des protéines bio et  donc garanties sans OGM. Elles sont très utilisées par les vegans ( ce qui n’est pas mon cas) et permettent de varier les menus végétariens. Comme le nom l’indique, elles sont riches en protéines végétales (40g pour 100g) et en isoflavones mais elles ne contiennent pas de matières grasses.

À utiliser ponctuellement en fonction de son régime alimentaire et de son historique médical car elles peuvent être contre-indiquées dans certains cas.

# # # # #

One thought

  1. Je respecte vos arguments mais je ne suis ni végane, ni anti-végane. Étant fléxitarienne, je varie mon alimentation et celle de mes proches. Merci.

Comments are closed.

Show Buttons
Hide Buttons