L’alimentation du tout petit

Posted on Fév 13, 2019 in RECETTES POUR LES PETITS

Des recettes pour les petits

Diversification alimentaire du bébé

J'ai l'immense chance d'être grand-mère et comme je m'intéresse à l'alimentation et aux bons petits plats, j'ai eu l'envie de créer cette nouvelle rubrique pour partager des idées, des suggestions et des recettes destinées  aux parents qui, bien absorbés par leur quotidien, pourraient avoir envie de piocher ici ou là pour bien alimenter leur enfant. J'ai également pensé aux grands-parents qui prennent le relais de temps en temps.

C'est donc grâce à A* et F* qu'est née cette nouvelle page de mon blog. Les articles et les recettes évolueront avec eux. Pour ce premier article, je vais m'intéresser à la première phase de la diversification alimentaire et à l'introduction progressive des légumes et des fruits jusqu’à 7-8 mois.

 

La diversification alimentaire

La diversification alimentaire mérite toute notre attention car c'est grâce à une alimentation saine et équilibrée que le bébé va se développer et apprendre le plaisir de manger. Chez un bébé exclusivement allaité, c'est une adaptation alimentaire d'ordre physiologique, sensorielle, psycho-affective et socio-culturelle. Si les recommandations évoluent et peuvent varier légèrement selon les pays en Europe, l' OMS (Organisation Mondiale de la Santé) préconise de privilégier le lait jusqu'à 2 ans. Bien qu'on introduise des légumes et des fruits dès 6 mois, le lait doit rester l'aliment principal jusqu'à 1 an.  

La diversification alimentaire est constituée de deux grandes périodes pour le petit enfant: 

La première phase a pour objectif d’adapter les apports nutritionnels à ses besoins qui sont en constante évolution; elle consiste à introduire progressivement d’autres aliments que le lait. On la situe aux alentours de 6 mois et elle se prolonge jusqu’à 8 mois.

La seconde période vise à lui faire découvrir  l'alimentation des adultes et à construire sa socialisation.
C’est la phase d’apprentissage de l’alimentation des « grands » qui débute entre 8 et 12 mois et se poursuit bien au-delà. 

Nous devons tenir compte de nos modes de vie en perpétuelle évolution. Selon les pays et les "écoles", il existe des concepts différents mais la physiologie du bébé et le bon sens permettent de faire des choix. Les pédiatres conseillent d'observer le bébé, ses réactions, ses goûts et ses rejets et surtout d'être très patient et compréhensif : ne pas le forcer, ni le gaver et lui donner envie de découvrir les aliments avec calme et bienveillance. Plus la diversification sera lente et plus le bébé  sera capable d'assimiler les nouveaux aliments et les nouvelles saveurs.

Pour certains bébés, on peut introduire les purées avant 6 mois mais jamais avant 4 mois. De même trop retarder la diversification alimentaire pourrait être préjudiciable et engendrer des intolérances.

Je ne suis ni pédiatre, ni nutritionniste mais j'aime approfondir mes recherches lorsque je m'intéresse à un sujet précis. Or parler de l'alimentation des tout petits nécessite un minimum de connaissances concernant la maturité physiologique, les fonctions digestives du bébé et ses besoins nutritionnels.

 

 

Quelques repères sur le développement physiologique du bébé

  • Avant 6 mois ...

Bien qu'il naisse avec un système digestif complet et qu'il acquiert le  réflexe de succion de façon innée,  le tout petit bébé n'est pas capable de déglutir et n'utilise sa langue que pour rejeter tout aliment solide, c'est le réflexe d'extrusion. 

Savez-vous que 2 jours après sa naissance l'estomac du bébé est de la taille d'une cerise ? Puis il aura la taille d'une noix pour atteindre  la taille d'un oeuf vers 10-15 jours. Aussi ne peut-il absorber que de très petites quantités car la taille de son estomac évolue lentement. 

Durant toute cette période il ne peut ni déglutir ni mastiquer comme il le fera dès que sa langue, les muscles de son  larynx et de son pharynx permettront aux aliments d'être acheminés vers l'oesophage.

  • Autour de 6 mois ...

Le bébé se tient assis, il saisit les objets et les aliments avec ses mains pour les porter à sa bouche. Le réflexe de déglutition se met en place. Les premières dents apparaissent... la diversification alimentaire peut commencer.

Quels aliments et comment les introduire ?

On pense que le fœtus perçoit les saveurs vers la12e ou 13e semaine de gestation. Lorsqu’il naît, le nourrisson a une mémoire du goût et il semble être attiré par les goûts qu’il connaît déjà. Des études ont démontré que plus le liquide amniotique est sucré, plus le fœtus en avale. De plus, le lait maternel (ou infantile) étant lui aussi sucré, le bébé montre une nette préférence pour la saveur sucrée qui semble lui procurer un sentiment de bien-être.

Il va donc falloir l’initier à des goûts différents, à commencer par les légumes.

Quels légumes ?

Son système digestif est encore immature, on choisira  des légumes faciles à digérer et et ne risquant pas de provoquer des allergies. On opte pour des légumes peu fibreux aux saveurs douces.

Voici une liste de légumes que l’on peut donner au bébé en fonction de la saison : carottes, courgettes, patate douce, brocolis, haricots verts, épinards, betterave et citrouilles (butternut, potiron, potimarron) puis avec ajout de pomme de terre.  

On évite en un premier temps les navets, les choux, les oignons, le céleri qui sont plus difficiles à digérer. Il faudra bien-sûr consulter le pédiatre. 

Quels fruits ?

Environ 15 jours après l’introduction des légumes, on peut proposer des compotes. 

En fonction de la saison, on prépare une compote nature de pomme, de poire, de pêche ou une banane mixée. On la propose d’abord seule en alternance puis à la suite de la purée de légume.

À quel rythme ?

Les premiers jours, on se limite à un repas par jour composé de quelques cuillères à café de purée de légume avec un seul légume à la fois. On choisit le milieu de journée et on continue le rythme des tétées ou des biberons. 

On propose 2 ou 3 cuillères tout d’abord puis on augmente progressivement la quantité de légume tous les 2-3 jours jusqu’à 60 puis 90 grammes. 

Au cours de cette première phase, on prépare un légume cuit et finement mixé, le même pendant 3 ou 4 jours avant de passer à un autre. Puis on introduit les fruits. Si le bébé n’apprécie pas, on réessaie quelques jours plus tard.

Au cours des 7e et 8e mois, on passe à 2 repas par jour puis à 3 le 8º mois en complément du lait. On fait évoluer la texture des aliments: mixés puis écrasés puis en morceaux. On proposera alors une purée de légumes et une compote de fruit. 

Certains parents préfèrent introduire de petits bâtonnets de légumes cuits et bien tendres très tôt, à condition que le bébé mastique bien. 

Le lait doit rester la base de l’alimentation avec au moins 500 ml par jour et jusqu’à 800 ml.On diminue progressivement le lait au fur et à mesure qu’on introduit les aliments solides.

Quelques conseils de préparation et de conservation

Il est important de préparer soi-même les jus et purées en choisissant des légumes et des fruits issus de l'agriculture biologique. Même si ce mode de culture n'est pas irréprochable, je suis persuadée qu'il donne davantage de garanties et préserve les petits (et les grands) d'une absorbtion massive de produits chimiques. 

On prendra bien-sûr le soin de laver et d'éplucher soigneusement les produits. L'idéal est de cuire les aliments à la vapeur, dans une marmite équipée d'un panier ou dans un cuit vapeur permettant une cuisson douce. On évitera le micro-ondes et l'autocuiseur  qui atteignent des températures trop élevées et détruisent de nombreux nutriments.

On privilégie les ustensiles en inox et en verre. Pour les autres récipients, on veillera à utiliser des boîtes sans BPA. Le bisphénol A est un perturbateur endocrinien présent dans les plastiques alimentaires.

Au début, puisqu'on propose au bébé des quantités minimales, on pourra congeler une partie de la purée dans des petits pots adaptés ou des bacs à glaçons sans BPA. 

Vous pouvez consulter mon article sur ce thème : Quels contenants sains et écologiques utiliser ?  et les Recettes pour les petits.

 

 

# # # # #

Show Buttons
Hide Buttons