Go Back
+ portions

Cuisses de pintades rôties et pommes en l’air

Des cuisses de pintades au thym rôties au four et servies avec des quartiers de pommes sautées
Type de plat volaille, plat principal
Cuisine cuisine familiale
Keyword cuisses de pintade, pommes
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 40 minutes
Temps total 50 minutes
Portions 4 personnes
Calories

Ingrédients

Pour les cuisses de pintade

  • 4 cuisses de pintade
  • 1 citron jaune
  • 1 verre de vin blanc sec
  • 2 branches de thym frais ou séché
  • 4 noix de beurre
  • Sel
  • Poivre

Pour les pommes

  • 5 pommes Pink Lady
  • 1 c. à soupe de beurre 1/2 sel

Instructions

Les pommes

  • Éplucher les pommes, les couper en quartiers et les faire cuire à l’étouffée pendant 20 à 30 minutes dans un wok ou une sauteuse avec la cuillère de beurre.
    Pommes fruits au wok
  • Lorsque les pommes sont pratiquement cuites, ôter le couvercle pour faire évaporer l’excès de jus et poursuivre la cuisson pendant quelques minutes en agitant la poêle si nécessaire pour faire sauter les pommes. Elles doivent être fondantes mais pas transformées en compote.

Les cuisses

  • Préchauffer le four à 200 °C en chaleur tournante.
  • Badigeonner les cuisses de pintade avec 1 citron coupé en 2.
  • Verser le vin dans le fond du plat et y déposer les cuisses.
  • Saler, poivrer et ajouter quelques tiges de thym en conservant des brins pour le service. Déposer une noix de beurre sur chaque cuisse.
  • Faire rôtir pendant 40 minutes. À mi-cuisson, retourner les cuisses et les arroser de jus. Laisser dorer la peau quelques minutes supplémentaires si nécessaire.

Service sur assiette

  • Déposer une cuisse sur chaque assiette, l’arroser de jus et décorer avec du thym.
  • Ajouter les pommes fondantes.
  • On peut proposer du riz pilaf blanc en accompagnement.

Notes

Savez-vous d’où provient le mot « pintade » ?
Le nom de ce gallinacé vient de la langue portugaise. Notre pintade s’appelait « galinha pintada » en portugais, que l’on peut traduire par « poule peinte » en raison de son plumage gris bleuâtre pointillé de blanc et de sa tête ornée d’une crête colorée. Originaires d’Afrique où elles vivaient à l’état sauvage, il semble qu’elles aient été introduites en Europe au 16 e siècle mais certaines sources indiquent que les pintades étaient connues des Grecs et des Romains.
Au Portugal, on la nomme pintada aujourd’hui mais ce n’est pas un met aussi courant qu’en France et on n’en trouve pas toute l’année. D’ailleurs il y a assez peu de recettes de pintades dans la gastronomie portugaise. On en trouve dans les basses-cours au Portugal mais c’est un animal bruyant qui pousse des cris assez désagréables, qui est farouche et plutôt bagarreur.
Par contre la France est un des premiers éleveurs européens de la pintade.