J’ai préparé une soupe ramen au porc braisé

Posted on Août 15, 2018 in RECETTES, Soupes, Viandes; poissons et cie

Mon bol de Soupe ramen au porc et bouillon Shoyu

Soupe ramen au porc braisé et bouillon Shoyu

Depuis que nous avons dégusté une soupe ramen dans un restaurant japonais parisien, je rêvais de préparer un ramen à la maison tout en étant bien consciente que je ne pourrais pas rivaliser avec des spécialistes. Quoiqu'il en soit je me suis lancée et mes convives, expérimentés en la matière, ont plutôt apprécié. Voici donc mon aventure "ramen maison" !

Je m'organise

Pour réaliser un ramen, il faut avant tout être patient et parcourir les différentes étapes décrites sur les sites de cuisine nippone. Pour connaître l'histoire du ramen et la façon de le déguster, je vous invite à consulter le dernier paragraphe de cet article.

Donc, il faut planifier la préparation. Tout d'abord, s'assurer que l'on a tous les ingrédients requis (légumes, aromates, oeufs, viande, nouilles...) et s'organiser dans le temps.

  1. La veille, on doit préparer la viande et les oeufs marinés.
  2. Le jour même , 1 ou 2 heures avant le repas, il convient de préparer le bouillon. Puis, on coupe la viande en tranches très fines et on la réserve à température ambiante, ainsi que les oeufs marinés.
  3. Juste avant le repas, on coupe les légumes choisis, on fait pocher les légumes qui seront cuits dans le bouillon et on réserve les autres. On prépare les bols et l'algue Nori. Enfin, on fait cuire les nouilles.
  4. Dernière phase, on sert le ramen dans chacun des bols et on déguste aussitôt !

Pour avoir des informations sur les produits, j'avais publié cet article il y a quelques mois : Découvrir la cuisine japonaise au quotidien.

La préparation de la viande de porc braisée, le Châshû

La veille, j'ai fait cuire ma palette de porc au four, tout doucement  pendant 7 heures. Pour 6 personnes, il faut prévoir 800 grammes à 1 kg de viande à braiser. S'il en reste c'est très bon froid.

Pour consulter la recette, cliquez sous la photographie:

Les oeufs mollets marinés

Toujours la veille, on faite cuire les oeufs mollets et on les insère dans leur marinade. La réalisation d'oeufs mollets s'écalant facilement n'est pas la partie la plus simple. Là, il faudra que je m'entraine. ILs étaient bons mais légèrement trop cuits. Voici la recette:

  • Ingrédients :

6 oeufs frais bio à température ambiante; des glaçons; 4 c. à soupe de sauce soja légère; 4 c. à soupe d'eau;   4 c. à soupe de Mirin , 1 c. à soupe de sucre brun;   3 c. à soupe de saké; 2 gousses d'ail pressées et 2 rondelles de gingembre pressées.

  1. On fait cuire les oeufs : On met de l'eau salée à bouillir dans une casserole assez large. À l'ébullition, on plonge délicatement les oeufs dans la casserole avec une écumoire . Ils doivent être totalement immergés. Et là, je tourne légèrement avec une cuillère pour que le jaune reste au milieu. On les laisse 6 minutes et on égoutte.

2. On les refroidit dans un grand saladier d'eau glacée.

3. On les écale. Le plus simple est de les éplucher sous un filet d'eau froide. Il faut procéder délicatement pour ne pas les abimer. Pas évident ! Il semble que des oeufs frais (de 10 à 15 jours) soient préférables à des oeufs extra-frais.

4. On les dispose dans un récipient avec la marinade. Ils devront être presque recouverts et il faudra les tourner soigneusement 1 ou 2 fois si ce n'est pas le cas.

On les conserve au frais jusqu'au lendemain.

Le bouillon

J'ai opté pour un bouillon assez léger préparé avec des cubes de bouillon de poule bio et de la sauce soja japonaise, le Shoyu.

  • Les ingrédients pour 6 personnes:

2 cubes de bouillon de poule; 4 c. à soupe de sauce de soja Shoyu; 3 c. à soupe de Mirin; 3 rondelles de gingembre pressées ; 4 gousses d'ail entières; 3 têtes de ciboule épluchées sans les tiges vertes ou  2 petits poireaux ; 2,5 litres d'eau bouillante; 1 c. à soupe d'huile de sésame grillé;  un grand bol de jus de viande (porc braisé);  2 c. à soupe de pâte de miso blanc.

  • La préparation:

On pourrait évidemment préparer son bouillon de poule avec des ailes de poulet puis le dégraisser pour qu'ils ne soit pas trop gras mais j'ai opté pour des cubes de bouillon de poule biologiques.

  1. Dans une grande casserole, j'ai versé  un bol d'eau bouillante dans laquelle j'ai délayé mes cubes de bouillon.
  2. J'ai ajouté tous les ingrédients sauf la pâte de miso qui ne doit pas cuire.
  3. J'ai porté à ébullition puis j'ai baissé de feu et j'ai laissé mijoter une petite heure en couvrant la casserole.

Le bol de ramen

soupe ramen au porc châshû

Mon ramen au bouillon de poule et de Choyu

Avant de servir la soupe dans les bols, tous les légumes devront être préparés. Il convient de choisir des légumes frais de saison (poireau, ciboule, chou, carotte...) Le choix des champignons dépend de ce que l'on peut trouver !

Pour ce ramen, j'ai utilisé:

  • 200 grammes de petits champignons Shiitake  que j'ai fait revenir à la poêle avec un filet d'huile pendant 7-8 minutes; 12 tomates cerises pochées quelques minutes dans le bouillon; les tiges vertes des 3 ciboules du bouillon, découpées en tronçons; 1 bol de pousses de bambou fermentées en conserve (Menma); 3 feuilles d'algue Nori
  • 5-6 doses de nouilles ramen natures précuites sous vide ou 600 grammes de nouilles ramen sèches

Préparation:

  1. J'ai préparé mes oeufs marinés en les coupant délicatement en 2 et j'ai réparti mes tranches de châshû sur une assiette.
  2. J'ai déposé le reste de la garniture dans des bols afin dallez très vite pour le dressage.
  3. J'ai mis les nouilles à cuire en suivant les instructions du paquet moins 1 minute (car je les ai ajoutées au bouillon) et en les mélangeant avec une baguette pendant la cuisson puis je les ai égouttées.
  4. J'ai ôté les légumes du bouillon avec une écumoire.
  5. J'ai délayé ma pâte miso dans un grand bol avec quelques cuillères à soupe de bouillon et j'ai versé la préparation dans chacun des bols.
  6. J'ai plongé mes nouilles cuites dans le bouillon (1 minute) puis je les ai aussitôt réparties dans les bols.
  7. J'ai déposé la viande, les légumes cuits et les pousses de bambou sur les nouilles puis j'ai versé le bouillon et j'ai déposé  les tiges de ciboules ciselées sur le dessus.
  8. J'ai également glissé une languette d'algue Nori dans chaque bol (avant de prendre la photo ! )

 

 

Pour en savoir plus sur le ramen...

Voici les sites que j'ai consultés :

Et aussi, pour savoir comment déguster le ramen:

 

 

 

# # # # # # #

Show Buttons
Hide Buttons