J’ai organisé ma « dépense »

Posted on Nov 16, 2018 in 💡 DES IDÉES EN PLUS

 Ma dépense à provisions

Une étagère de ma dépense

Savez-vous que le mot "dépense" qui provient du latin dispensa ne définit pas uniquement "l'action de dépenser" et de donner de l'argent pour payer quelque chose ( ou encore un effort physique) ... Une dépense peut aussi se référer à une pièce où l'on conserve les provisions. C'est une sorte de garde manger ou de cellier proche de la cuisine.

Jadis, dans les châteaux et les grandes propriétés, il y avait une dépense, "une pièce obscure et fraîche" où l'on entreposait les fruits, les légumes, les oeufs, le beurre...etc...

Quand j'étais petite et que peu de gens possédaient un réfrigérateur, on utilisait un garde-manger grillagé en bois qui se trouvait installé sous la fenêtre de la cuisine ( orientée au Nord en général). La cuisine des maisons et appartements modernes  est équipée d'un cellier pour entreposer les produits que l'on ne met pas au réfrigérateur et au Portugal, cette sorte  de placard de réserves s'appelle une "despensa", terme proche du latin.

 

Comment éviter le gaspillage

Lorsqu'on cuisine beaucoup ( pour le blog par exemple !) on a tendance à avoir diverses farines, des fruits secs, des légumes secs, des sucres différents, des aromates, des riz divers, des pâtes de différents formats... Que sais-je encore ?

Je crois que le seuil moyen est d'avoir une sorte de tableau de bord avec le nom du produit et la date de péremption. Oui, je sais certaines dates sont excessivement restrictives et il s'agit de marqueting mais il est  vrai que les produits biologiques que j'utilise beaucoup et en particulier les fruits secs et les céréales complètes ont une durée de vie limitée. Les uns s'oxydent, les autres risquent de germer. J'ai aussi découvert que les farines fonctionnent moins bien lorsqu'elles sont un peu vieilles.

Bref, il faut surveiller ses réserves ! Et il ne suffit pas de l'écrire sur les bocaux de verre hermétiquement fermés, il faut des listes. Donc, j'ai découvert qu'il existaient des blocs-notes permanents et réutilisables avec des feuilles blanches glacées sur lesquels on écrit comme sur une ardoise blanche avec un feutre effaçable, et voilà ! Cela prend un peu de temps certes mais ainsi on évite le gaspillage et on n'a pas de mauvaises surprises.

Dîtes-moi si vous avez d'autres idées et à bientôt !

Notes

C'est en lisant le tout petit ouvrage de Marguerite Duras "Écrire", que j'ai découvert ces lignes : "Il y avait une pièce comme ça...obscure et fraîche...je crois que c'est ça, une dépense, oui, c'est ça." 

# # # #

Show Buttons
Hide Buttons