Soupes, bouillons, veloutés : toutes mes recettes

Posted on Fév 2, 2018 in RECETTES, Soupes

Sopa de cenoura, maçã e curcuma

Velouté fruité aux carottes, oignons, pomme et curcuma

La soupe est incontournable pour se réchauffer et manger des légumes... C'est aussi un plat à part entière qui peut être nourrissant et joli. Alors, ayons recours à notre imagination pour varier les couleurs, les saveurs et les ingrédients en fonction des saisons. 

Des idées en vrac

 

Mon panier maraîcher 2 mai 2017

Mon premier principe, qui n'engage que moi, est de limiter le nombre de légumes à 3 ou 4 le plus souvent, afin de retrouver le goût de chacun. Ensuite, je sale très peu ou pas du tout en fin de cuisson car les sels minéraux des légumes me semblent suffisants. On peut proposer des épices (curcuma, curry, gingembre, muscade...), des herbes aromatiques fraîches ou du poivre. Les algues que je commence à utiliser sont un excellent exhausteur de goût et facilitent la digestion des légumineuses. 

Mais surtout, je cuisine des légumes biologiques frais et de saison. L'hiver est l'occasion d'intégrer des légumes racines dans les soupes: carottes mais aussi navets, betteraves, panais, céleri, topinambours... sans oublier les choux. J'utilise parfois des légumes que j'ai congelés. Ces derniers font de la compagnie aux autres, à condition d'être mixés car la nature aqueuse de la plupart des légumes leur confère une texture assez molle une fois congelés.

Le but étant de manger un plat sain, je cuis généralement les légumes directement dans l'eau, sans les faire revenir dans l'huile ou, encore moins, dans le beurre ! Par contre il m'arrive d'ajouter un filet d'huile d'olive ou un peu de crème végétale au moment de servir.

Je distingue les potages simples, rapides et nutritifs (250 à 300 ml pour un grand bol) des crèmes et veloutés plus élaborés que je sers pour des repas plus raffinés en plus petite quantité (150 à  200 ml) avec l'ajout d'aromates ou de crème, végétale en général. 

Notes

En dehors des bouillons qui doivent mijoter plus longtemps, je réduis au minimum le temps de cuisson de légumes afin de détruire le moins de nutriments possibles. 

N'oubliez pas de conserver les fanes de légumes fraîches pour les intégrer dans la soupe : navets, radis, betterave...

N'aimant guère manger la même soupe plusieurs jours de suite, je prépare mon potage pour deux repas. Il m'arrive souvent de congeler des doses individuels, qui se décongèlent facilement pour les jours où je suis pressée.

# # # # #

Show Buttons
Hide Buttons